En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Un mois en entreprise à Dublin : quelle expérience pour les 12 élèves de la Section Européenne !

Par GAEL AUDUREAU, publié le vendredi 26 janvier 2018 09:01 - Mis à jour le vendredi 26 janvier 2018 09:03
IMG_0781.JPG
Le Lycée Professionnel Les Ardilliers de Saumur a accompagné 12 jeunes de Section Européenne à Dublin en Irlande . Les jeunes ont effectué leur mobilité d’un mois, du 19 novembre au 17 décembre 2017 en entreprise et en famille d’accueil.

Le Lycée Professionnel Les Ardilliers de Saumur a accompagné 12 jeunes de Section Européenne à Dublin en Irlande en novembre dernier. Les jeunes ont effectué leur mobilité d’un mois, du 19 novembre au 17 décembre 2017 en entreprise et en famille d’accueil. Ils font partie de 3 sections différentes de bac professionnel : vente, commerce et gestion administration, toutes tertiaires.

Thomas reconnait que « un par famille, c’était difficile au début car nous étions éparpillés dans la capitale mais cela nous a permis de mieux comprendre les habitudes de vie à l’irlandaise et de progresser en compréhension de l’anglais ». En gestion administration, l’anglais a son importance. Thomas souhaite devenir expert-comptable. Madame Audureau ajoute que « le maître de stage de Thomas lui a fait confiance du début à la fin, il s’est créé une complicité entre eux, signe d’une expérience réussie ! »

Pour sa part, Tanguy est fier d’avoir accompli un stage en Irlande : « j’ai fait les mêmes activités que celles que j’aurais faites en France, dans mon secteur d’activités de prédilection…». En effet, il se destine à devenir commercial dans le secteur automobile. Madame Babin confirme qu’il « y a eu un échange constructif dans les façons de travailler entre les commerciaux Junior de la concession automobile et Tanguy, tout le monde est gagnant ». 

En général, les tuteurs irlandais ont été impressionnés par ces jeunes qui ont osé partir un mois dans un pays européen inconnu dont ils ne maîtrisent pas la langue. Tous sont unanimes pour reconnaître la « French Touch », un savoir être élégant allié d’un savoir-faire efficace ainsi que la volonté d’accomplir leur mission le mieux possible malgré un niveau de langue souvent juste et une conception différente des missions de chacun dans l’entreprise.

Bien sûr, quelques uns ont été surpris de l’accueil de certaines familles et du rythme de travail à Dublin mais tous ont apprécié la ville à taille humaine et ses habitants bienveillants.

Les anecdotes racontées par les jeunes montrent combien cette mobilité les a fait évoluer et prendre confiance en eux, à l’exemple d’Emma qui a fêté ses 17 ans dans sa famille d’accueil à Dublin. Il faut préciser qu’ils ont goûté à l’autonomie en restant 2 semaines sans accompagnatrices puisque Madame Babin et Madame Audureau étaient chargées de les installer la première semaine puis de revenir les évaluer sur leurs lieux de stage la dernière semaine avant de les ramener en France. A leur retour, ils ont passé deux examens en CCF, à savoir l’unité facultative de mobilité qui compte pour le bac professionnel et l’Europro.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe